I. La rédaction de l'offre d'embauche

 

  1. La rédaction de l'offre d'emploi

Lors de la rédaction d'une offre d'emploi il est conseillé, afin de mieux définir votre recherche, de préciser les informations suivantes :
- libellé du poste
- date d’émission et/ou d’actualisation de l’offre
- nom de l’employeur (excepté les offres anonymes)
- descriptif des tâches à réaliser
- type de contrat
- durée s’il s’agit d’un CDD, d’une mission…
- secteur d’activité
- lieu de travail
- salaire

A contrario de nombreuses mentions sont interdites :
- l’origine,
- le sexe,
- les moeurs,
- la situation familiale,
- la grossesse,

- la race, l’ethnie ou la nation,
- les opinions politiques,
- les activités syndicales ou mutualistes,
- les convictions religieuses,
- l’état de santé,
- le handicap,
- les orientations sexuelles,
- l’âge,
- l’apparence physique,
- le patronyme,
- les caractéristiques génétiques.

Ces discriminations, ou distinctions illégitimes, sont interdites dans les annonces mais aussi tout au long de la procédure de recrutement. Ces principes sont inscrits dans le Code du travail (article L 122-45) mais aussi dans le Code pénal (article 225-1).

Il est également interdit d'intégrer à son offre d'emploi des demandes illégales "déguisées" : "type européen", "personne non typée", "race blanche", "alsacien", "nationalité française", "dentiste musulman(e) pour remplacements", "entre 25 et 35 ans", "recherchons une vendeuse sérieuse", "expression en français sans accent", "boucher israélite", "carte d’électeur", "célibataire", "sans enfant", "bonne santé", "personne valide", "personne en bonne condition physique", "cheveux courts", "yeux bleus"…

Tout candidat qui est écarté d’une procédure de recrutement, notamment par le biais d’une annonce comportant un élément discriminatoire, peut solliciter des dommages intérêts pour le préjudice qu’il subit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site