D - Grossesse et CDD

 

d- Grossesse et CDD

La salariée en CDD bénéficie des mêmes garanties que la salariée en CDI. La salariée est seulement obligée d'aviser son employeur si elle souhaite bénéficier du congé maternité, par lettre recommandée avec accusé de réception, en y joignant un certificat médical attestant de son état et indiquant la date présumée de l'accouchement. Lorsque la salariée est en congé maternité, la Sécurité sociale prend le relais et verse des indemnités journalières. Ces indemnités journalières sont calculées sur la base des trois derniers mois de salaire bruts précédant le congé. Le CDD ne peut pas être rompu à cause de la grossesse. Cependant, l’échéance du CDD n'est pas modifié à cause de l'état de grossesse. Par conséquent, si le CDD se termine lors du congé de maternité, rien n’oblige l’employeur à reprendre la salariée à l'issue du congé (sauf en cas de clause de renouvellement).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site